CleancoCleanco

Le Paris des années folles

Au début du XXème siècle, « Aux Belles Poules » est l’une des plus célèbres maisons closes de Paris.

Construit aux alentours de 1904, cet établissement de caractère connaît ses heures de gloire et de débauche durant les années 1920.
Dans le secret de ses velours, ce lupanar des Années folles accueille la haute-société parisienne, venue s’acoquiner entre des murs où la fête, les filles de joie et le champagne ne manquent jamais.
En 1948, suite à la loi Marthe Richard qui impose la fin de toutes les maisons de tolérance, « Aux Belles Poules » devra fermer ses portes.

 
 

Un bijou de l'art déco

Ses murs sont recouverts de sublimes mosaïques érotiques et d’immenses miroirs.

« Aux Belles Poules » est le seul établissement dont le décor est resté quasiment intact, contrairement aux autres maisons closes parisiennes. Ses concurrentes, « Le Sphinx », « Le Chabanais » ou le « One Two Two », ont aujourd’hui disparu.

L’endroit est un véritable chef d’œuvre de l’Art déco, ce qui lui vaut d’être inscrit au titre des monuments historiques.

 

L'esprit de la maison

« S’il vous plaît de chanter les fleurs, qu’elles poussent au moins rue Blondel, dans un bordel » – Georges Brassens, Le Pornographe

Avec son décor d’époque,  « Aux Belles Poules » offre aujourd’hui un lieu atypique et un espace idéal pour l’organisation d’évènements.

Privatiser une ancienne maison close au cœur de Paris est désormais une expérience insolite à la portée de tous.